Conférence Romain Rolland et Panaït Istrati le 4 juin

L’Association Romain Rolland et l’Association des Amis de Panaït Istrati vous convient :

Une amitié littéraire / Un conflit politique

 

Samedi 4 juin 2016, de 15 h à 18 h à Maison Jules-Roy, Vézelay

Entrée libre.

Programme de la conférence :

Jean Lacoste, « Introduction à l’amitié Rolland- Istrati »
Jacques Baujard, « Istrati ou l’Amitié vagabonde »
Anselm Jappe, « Evolution du jugement que Rolland et Istrati ont porté sur la Russie »
Ulysse Baratin, « Des voyages en Russie: celui d’Istrati, celui de Custine… »
Suivi d’une table ronde avec Ulysse Baratin, Jacques Baujard, Anselm Jappe, Jean Lacoste et Christian Delrue, président des Amis de Panaït Istrati.

Rappel des événements à la Maison Jules-Roy: exposition des peintures de Ludovic Huet tous les après-midis sauf le mardi, jusqu’au 23 juin. Soirée littéraire avec Claude Chambard, écrivain en résidence, vendredi 27 mai à 18 h 30. Dédicace par Julie Raton « Jules Roy à Vézelay, un temps pour Aimer », samedi 28 et dimanche 29 mai, de 14 h à 18 h. Entrée libre à toutes les manifestations.

Retrouvez tous les détails de la saison culturelle sur lyonne.com:

http://lyonne.com/Culture-et-Vie-Locale/Sites-et-monuments/Maison-Jules-Roy-a-Vezelay/Soirees-culturelles-2016

Maison de Pierre Mac Orlan de Saint-Cyr sur Morin

Pierre Mac Orlan (1882-1970), né Dumarchey, est un écrivain français.

l'écrivain Pierre Mac-Orlan 1953 ©Gerald Bloncourt
l’écrivain Pierre Mac-Orlan 1953
©Gerald Bloncourt

Après une enfance passée entre la Somme et Orléans, il débute comme correcteur d’imprimerie à Rouen.

Au début du 20ème siècle, il s’installe à Paris pour devenir peintre.

Mobilisé en 1914, il est blessé en septembre 1916 près de sa ville natale Péronne. Après la Grande Guerre, il poursuit son travail d’écriture (romans, essais, poèmes, articles journalistiques) et construit une œuvre prolifique qualifiée de « fantastique social ».

Il s’installe définitivement à Saint-Cyr-sur-Morin en 1927, année de la publication de Quai des Brumes, roman passé à la postérité grâce à l’adaptation cinématographique de Marcel Carné.

La maison se visite à partir du musée départemental de la Seine-et-Marne qui présente aussi une salle consacrée à l’écrivain.

Musée de la Seine-et-Marne
17, avenue de La Ferté-sous-Jouarre
77750 Saint-Cyr-sur-Morin
Contact : 01 60 24 46 00
Courriel : mdsm@departement77.fr
www.musee-seine-et-marne.fr
https://fr-fr.facebook.com/MuseeDeLaSeineEtMarne

Ouvert tous les jours sauf le mercredi après-midi et le samedi, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30 (18h en juillet et août)
Fermé le 1er mai et du 24 au 1er janvier.

Musée Dominique Larrey de Beaudéan

Le Musée Larrey propose une évocation de la vie d’un des plus fameux fils de la Bigorre.

Un chirurgien de légende

Domnique LarreyCélèbre chirurgien des Armées de Napoléon, opérateur d’une dextérité et d’une technicité remarquables, Dominique Larrey s’est distingué sur tous les champs de bataille.

Animé d’un véritable esprit visionnaire, il fut le créateur des « ambulances volantes » et le précurseur de la Croix-Rouge, soignant tous les blessés quelle que soit leur nationalité.

Gratifié par l’Empereur du titre de Baron et couché sur son testament, Dominique Larrey repose aujourd’hui aux Invalides près de Napoléon qui le considérait comme « l’homme le plus vertueux » qu’il ait connu.

Alliant le souci de la reconstitution historique aux technologies les plus modernes, l’épopée fabuleuse de cet humaniste, fait baron d’Empire par Napoléon, est retracée en son, vidéo et lumière.

La maison natale de Dominique Larrey est un lieu où apprendre devient un jeu pour les petits et pour les grands.

Autour de Larrey

Plusieurs diaporamas développent des thèmes liés à l’histoire de Beaudéan et de la vallée de Campan.

Une salle d’exposition temporaire accueille des artistes d’horizons divers : peintres, sculpteurs, photographes, artisans d’art.

A l’issue de la visite du musée, une carte commentée du patrimoine est remise au visiteur pour une promenade confidentielle dans le village de Beaudéan, à la découverte du château, de l’église, de l’habitat pyrénéen et des « carrerots » longeant vergers et potagers.

11 Rue Larrey, 65710 Beaudean

Tél : 05 62 91 68 96
e-mail : musee.larrey@orange.fr
Site : musee.larrey.beaudean.a3w.fr
https://fr-fr.facebook.com/museelarrey.beaudean

Ouverture :
– Du 1er juin au 14 juillet et du 15 août au 30 septembre : jeudi, vendredi, samedi, de 13h à 18h
– Du 14 juillet au 15 août : tous les après-midi sauf le mardi, de 14h à 18h
– Du 1er novembre au 31 mai : jeudi, vendredi, samedi  et dimanche de 13h à 18h

Tarifs :
– Adultes : 4 euros
– Groupes : 3 euros/personne
– Etudiants, 12-18 ans, handicapée, chômeurs : 2,30 euros
– moins de 12 ans : gratuit

Maison Jules Roy à Vezelay

Un lieu à découvrir

Le Conseil départemental de l’Yonne a acquis la propriété vézelienne de Jules Roy en 1999. L’objectif, connu et approuvé par l’intéressé était d’en faire une maison d’écrivain, un lieu de culture et de mémoire ouvert au plus grand nombre. Dans cette perspective, Jules Roy a légué au département ses manuscrits, sa bibliothèque, ses archives personnelles ainsi que son cabinet de travail, laissé en l’état.

Tournant ses fenêtres sur la basilique de Vézelay, le bureau de Jules Roy est conservé tel que l’écrivain l’a laissé. Les visiteurs y retrouvent l’atmosphère de travail et de souvenirs où naquirent ses dernières œuvres.
Magnifiquement étagé en terrasses ouvertes sur l’horizon, le parc de la maison offre un cadre empreint d’une rare sérénité.

Le Conseil départemental de l’Yonne a mis en place une résidence d’écrivains dans la Maison Jules-Roy. Dans l’atmosphère de la demeure et le cadre de Vézelay, ils bénéficient de conditions propices à leur travail. Ils sont en outre invités à aller à la rencontre des habitants de la région à travers des entretiens, des ateliers d’écriture, des interventions en milieu scolaire, etc.
La Maison Jules-Roy accueille des activités variées liées à la création littéraire et à l’animation culturelle : invitations d’écrivains, soirées littéraires, conférences, lectures, expositions.

La Maison Jules-Roy, agrémentée d’un superbe parc, est située en haut du bourg, à deux pas de la basilique, joyau d’art médiéval classé au patrimoine mondial de l’Unesco, comme l’ensemble du site de Vézelay.

Jules Roy, un rebelle

Jules Roy par G. Rolle
Jules Roy par G. Rolle

Romancier et homme de lettres, Jules Roy est né en Algérie en 1907.

Après des études au séminaire d’Alger, il devient officier d’infanterie puis aviateur. Colonel, il quitte l’armée avec fracas en 1953 durant la guerre d’Indochine. Il se consacre alors entièrement à l’écriture d’essais, de romans, d’articles divers et de quelques pièces de théâtre.

Témoin engagé dans son siècle, il a été l’un des premiers intellectuels à dénoncer dans son ouvrage La Guerre d’Algérie (1960) les abus commis dans ce conflit. Retiré dans le Morvan puis à Vézelay, où la séduction de Marie-Madeleine enrichit son inspiration, il y meurt le 15 juin 2000.

Complétée par la rédaction d’articles divers, l’œuvre littéraire de Jules Roy est riche de plus de cinquante ouvrages. Elle s’ouvre avec des récits inspirés par son expérience militaire (La Vallée heureuse, prix Renaudot 1946, Le Métier des armes, 1948, Retour de l’enfer, 1951). Il se consacre ensuite au roman, avec La Femme infidèle (1955), Les Flammes de l’été (1956) ou l’ample saga romanesque inspirée de la présence française en Algérie, Les Chevaux du soleil (1968-1980).

Des textes autobiographiques, Mémoires barbares (1989) ou Journal (1998-1999) achèvent cette œuvre dont Vézelay renouvelle l’inspiration (Vézelay ou l’amour fou, 1990). Une Lettre à Dieu, posthume, conclut sa vie tumultueuse.

Entre autres récompenses pour son œuvre, Jules Roy a reçu en 1958 le Grand prix de littérature de l’Académie française et, en 1969, le Grand prix national des lettres.

Maison Jules-Roy
Le Clos du Couvent
89450 VEZELAY
tel : 03 86 33 35 01 ou 03 86 72 74 09
Mel : mjroy@cg89.fr

Site web : www.lyonne.com

Page Maison Jules-Roy :
http://www.lyonne.com/Culture-et-Vie-Locale/Sites-et-monuments/Maison-Jules-Roy-a-Vezelay

Facebook : https://www.facebook.com/Maison-Jules-Roy-170613789940288/

Twitter : https://twitter.com/maisonjulesroy

GPS :
long : 3.7461430
lat : 47.4656740

Musée Hector Berlioz de La Côte Saint-André

Hector Berlioz naît le 11 décembre 1803 à La Côte Saint-André en Isère où il passera les dix-huit premières années de sa vie. Sa maison natale construite vers 1680 en plein cœur de la ville est classée Monument historique depuis 1942. Elle est aujourd’hui un musée dédié à la mémoire et à l’œuvre de ce compositeur considéré comme l’un des plus grands représentants du romantisme européen.

Hector Berlioz – 1830

Le jeune Hector reçut dans cette demeure les enseignements de son père, le docteur Berlioz, qui le destinait tout naturellement à la médecine. Très vite, Hector montra une grande sensibilité pour la musique et composa, dès l’âge de douze ans, ses premières romances. Il garda durablement la nostalgie de cette période à La Côte Saint-André faite de la beauté des paysages dauphinois et des premiers sentiments amoureux qu’il éprouva adolescent.

Edouard Herriot inaugura, dans ces murs, le premier musée en 1935. Plusieurs fois réaménagé, le Musée Hector-Berlioz fut entièrement réhabilité en 2003 à l’occasion de la célébration du bicentenaire de la naissance du compositeur. Conforme aux descriptions laissées par son père, l’aménagement intérieur a préservé l’âme du lieu qui forgea le caractère du jeune Berlioz, rendue plus sensible encore par la découverte des décors peints de sa chambre d’enfant.

Chacune des pièces de la maison dévoile une facette de la vie de Berlioz, éclairée par sa correspondance,  ses partitions, diplômes, couronnes et médailles honorifiques, objets et mobilier acquis au cours de son existence. La voix d’Hector Berlioz guide le visiteur dans les appartements, de la cuisine au petit salon-bibliothèque et jusque dans le grand salon où le jeune prodige joua ses premières notes de musique.
Mais avant même de pénétrer dans les pièces de la maison quelques repères sont donnés au visiteur : Berlioz en son temps (époque de profonds bouleversements politiques et de l’épanouissement du Romantisme) ; Épisodes de la vie d’un artiste (l’enfance en Dauphiné, Paris et la découverte d’une vocation musicale, le séjour en Italie…) ; L’œuvre du musicien, compositeur et chef d’orchestre ; L’œuvre de l’écrivain, théoricien de la musique et critique musical.
Fonds unique en France, sans cesse enrichi, le musée conserve plus d’un millier de lettres autographes d’Hector Berlioz et de son entourage, mises à disposition du public grâce au dispositif innovant « Lettres ouvertes » qui permet de découvrir le quotidien et l’intimité du compositeur et de ses proches.
Enfin, dans l’auditorium ouvert sur le jardin, un « jukebox » invite les mélomanes à écouter ou réécouter à loisir l’œuvre musical du maître à travers une sélection d’extraits de ses compositions dirigées par les plus grands chefs contemporains.
Chaque année une  exposition temporaire dévoile dans les anciennes caves de la maison, un épisode de la vie de l’artiste, du monde artistique ou musical.
Siège de l’Association nationale Hector Berlioz, le musée est aussi un lieu de rencontre et de partage autour de la figure du compositeur et de la musique dans toutes ses expressions.
Le Festival Berlioz se déroule chaque année au mois d’août à La Côte Saint-André. Des concerts symphoniques et des rendez-vous musicaux sont programmés au Château Louis XI et dans divers lieux en Isère. Le Musée Hector-Berlioz et le Festival Berlioz offrent conférences et concerts gratuits « Sous le balcon d’Hector » pour le plaisir de tous.

Coordonnées :
69 rue de la République – 38260 La Côte Saint-André
Tel : 04 74 20 24 88 • www.musee-hector-berlioz.fr

Facebook : https://www.facebook.com/musee.hectorberlioz/
Twitter : https://twitter.com/MuseeBerlioz

Entrée gratuite
Horaires d’ouverture :
Du 1er  octobre au 30 avril : Tous les jours sauf le mardi, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h.
Du 1er mai au 30 juin et du 1er au 30 septembre : Tous les jours sauf le mardi, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h, les week-ends jusqu’à 19h.
Du 1er juillet au 31 août : Tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h, les week-ends jusqu’à 19h.
Pendant le Festival Berlioz : Tous les jours de 10h à 20h.
Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Audioguides gratuits en français, anglais et allemand.
Auditorium
Boutique : publications, cartes postales, CD, DVD et produits dérivés.
Centre de documentation destiné aux chercheurs ; accès sur rendez-vous uniquement.
Le public à mobilité réduite peut accéder à l’exposition temporaire, à l’auditorium et au jardin.

La maison familiale d’Henri Matisse à Bohain-en-Vermandois

La Maison familiale d’Henri Matisse est une structure culturelle labellisée Maison des Illustres, qui retrace la vie de l’artiste et sa jeunesse à Bohain-en-Vermandois.

Ludique et instructive, la visite vous replonge dans l’atmosphère laborieuse de la fin du 19ème siècle, au cœur de l’univers préservé de la graineterie des Matisse, peuplée d’imposantes machines.

A l’étage de la maison, la muséographie accorde également une large place à l’industrie textile du Vermandois, et propose la reconstitution de l’atelier du peintre et d’une chambre picarde typique du début du 20ème siècle.

Henri Matisse

Henri Matisse né le au Cateau-Cambrésis et mort le à Nice, est un peintre, dessinateur, graveur et sculpteur français.

Figure majeure du XXe siècle, son influence sur l’art de la seconde partie du siècle est considérable par l’utilisation de la simplification, de la stylisation, de la synthèse et de la couleur comme seul sujet de la peinture aussi bien pour les nombreux peintres figuratifs ou abstraits qui se réclameront de lui et de ses découvertes. Il fut le chef de file du fauvisme.

De Pablo Picasso, qui fut son ami et le considérait comme son grand rival, à Andy Warhol qui « voulait être Matisse », tous les peintres du XXe siècle ont été confrontés à la gloire et au génie de Matisse.

Après la visite, profitez d’une pause dans le Café Couleurs et flânez dans la boutique

Visite audio guidée (tout public) ou prestation d’une heure par une guide-animatrice (sur demande, pour les groupes uniquement) : 4 €.

Ateliers créatifs et artistiques pour enfants et adultes, de 3 à 5 €.

Pour plus de renseignements : www.musee-matisse.com.

Contact au 09.64.43.84.63 ou via maisonmatisse@bohainenvermandois.fr.

Maison familiale d’Henri Matisse,
26, rue du Château
02110 Bohain-en-Vermandois

Notre page Facebook : https://www.facebook.com/Maison-Matisse-831853880206174/

Et notre compte Twitter : https://twitter.com/MaisonMatisse

Musée Hébert de la tronche

Le musée Hébert de La Tronche est un musée un peu à part : à l’abri de ses murs, ce domaine de deux hectares et demi a su se protéger du temps. La maison de l’artiste a conservé l’esprit des lieux et le caractère intimiste d’une maison de famille. Le jardin, entre ombre et lumière, est encore imprégné des souvenirs italiens du peintre.

Rénové en 2013, le musée affiche une double orientation : favoriser une meilleure connaissance de l’art du XIXe siècle à travers les collections du peintre Ernest Hébert (1807-1908) et promouvoir la présentation d’artistes contemporains, jeunes ou confirmés. Les salles de présentation permanente déclinent par thèmes la longue carrière de l’artiste à travers ses œuvres et celles de ses amis. La maison, et l’atelier, lieux de mémoire chargés de souvenirs évoquent sa vie en même temps qu’ils restituent l’atmosphère d’un siècle éclectique. L’ensemble est un des rares témoignages d’une demeure d’artiste en Rhône-Alpes. De l’autre côté, les salles annexes et, en été, le jardin classé « remarquable » offrent un cadre idéal pour des expositions d’art contemporain.

Hebert © Musée Hébert/DIErnest Hébert (1817-1908) commence sa carrière avec la percée du réalisme. Après une formation classique à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris où il remporte le Grand Prix de Rome de Peinture historique, il accède à la notoriété avec « La Mal’aria » au Salon de 1850. Un bel avenir s’ouvrant devant lui, il partage son temps entre la France et l’Italie, où il a été deux fois directeur de l’Académie de France à Rome. Il devient un portraitiste recherché de la haute société parisienne du Second Empire puis de la Troisième République. Toutefois, c’est en Italie qu’il trouvera ses sujets de prédilection en peignant des scènes de la vie paysanne empreintes d’un réalisme mélancolique. Le peintre se rend souvent dans la maison de campagne que sa mère a acquise à La Tronche alors qu’il est enfant. Il y fait étape au cours de ses voyages en Italie ou y passe quelques mois, généralement à la fin de l’été, sa saison préférée en Dauphiné.

Musée Hébert

Chemin Hébert, 38700 La Tronche / Grenoble

Téléphone accueil : 04 76 42 97 35

Téléphone conservation : 04 76 42 46 12

Fax : 04 76 42 97 37

Courriel : musee-heb@cg38.fr

Site :    www.musee-hebert.fr

www.facebook.com/museehebert

Musée ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h

Jusqu’à 19 h les dimanches du 1er juin au 30 septembre inclus.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et le 25 décembre.

De l’autre côté (salles d’exposition temporaire) ouvert tous les jours sauf le mardi, de 14 h à 18 h.

Entrée gratuite.

Visites commentées sur demande.

Visite-conférence gratuite le 1er dimanche du mois à 15 h 30.

Le musée Hébert est un musée de France.

Le jardin du musée Hébert de La Tronche a reçu en 2004 le label « Jardin remarquable » décerné par le ministère de la Culture et de la Communication.

Maison natale de Pierre Fermat à Beaumont de Lomagne

Maison située à Beaumont-de-Lomagne (Midi-Pyrénées/Tarn-et-Garonne). Labellisée « Maison des Illustres » en 2011.

portrait pierre de fermat

Pierre de Fermat (1601?-1665) est un magistrat et mathématicien du XVIIe siècle, dont la participation à la vie mathématique de son époque s’est faite à travers sa correspondance privée avec d’autres savants.

Il a contribué avec Descartes à la création de la géométrie analytique, du calcul infinitésimal et du calcul des probabilités. Il est surtout le fondateur de la théorie moderne des nombres, branche des mathématiques qui étudie les nombres entiers.

C’est dans cette dernière branche que Fermat se distingua, notamment avec son théorème qui a tenu en haleine les scientifiques du monde entier pendant 356 ans jusqu’à ce qu’il soit démontré en 1994 par le mathématicien anglais Andrew Wiles.

Dans sa maison natale, l’association Fermat Science propose toute l’année des expositions, des jeux, des ateliers, et des animations autour de son œuvre, de l’histoire, des mathématiques et des sciences.

Fermat Science

Une autre idée des maths !
3 rue Pierre Fermat – 82500 Beaumont de Lomagne
Tel : 05.63.26.52.30 – @ : contact@fermat-science.com
www.fermat-science.com

Twitter : @fermat_science