Château de Hautefort


Crédits : © Fondation du Château de Hautefort - DRAC - Nouvelle-Aquitaine

Bertran de Born (vers 1140 – vers 1215), seigneur de Hautefort au XIIe siècle, est un poète lyrique médiéval. Auteur de nombreux “sirventès” (poèmes à caractère satirique, politique ou moral), il est un précieux témoin de son époque et côtoya Aliénor d’Aquitaine et Richard Coeur de Lion. A la fois seigneur aquitain, chantre de la poésie, troubadour, guerrier et moine, Bertran de Born se distingue de ses contemporains par l’importance de son rôle politique et la diffusion de ses chansons au-delà de sa province natale. A la fin du XIIe siècle, une guerre oppose les deux frères de la famille de Born, Bertran et Constantin, pour la possession du château de Hautefort. Bertran, ayant expulsé son frère, devient le maître des lieux. En 1183, Hautefort est pris par Richard Coeur de Lion et son allié le Roi d’Aragon. Bertran est fait prisonnier et le château attribué à Constantin. Il est amené devant Henri II Plantagenêt qui, ému par l’amitié que le troubadour portait à son fils décédé, Henri Court Mantel, lui rend le château. Le roi participe même à la recontruction du site. Bertran de Born reconnaît la suzeraineté d’Henri II et se réconcilie avec Richard.

Propriété de la fondation du Château de Hautefort, créée en 1989 par la baronne Simone de Bastard et reconnue d’utilité publique en 1990.

Informations de contact
Le Bourg d’Hautefort, Hautefort, 24390, Nouvelle Aquitaine