Château d'Espeyran


Crédits : © CNMN V. Montel

Le domaine est propriété de la famille Sabatier, dynastie de mécènes, depuis 1791, date à laquelle lorsque Guillaume Sabatier (1730-1808) l’acquiert lors d’une vente de biens nationaux. Voisin de l’abbaye de Saint-Gilles à laquelle son histoire est liée, le domaine est transmis de génération en génération jusqu’à Guy Sabatier (1885-1967) qui, pour perpétuer la mémoire familiale, le lègue en 1963 aux Archives de France. Frédéric Sabatier (1813-1864), premier à ajouter le patronyme d’Espeyran à son nom et propriétaire du château à partir de 1818, s’attache d’abord à faire d’Espeyran un domaine modèle en matière d’élevage de chevaux et de bovins. Le domaine connaît ensuite plusieurs phases d’aménagement, la plupart conduites par des architectes et des artistes montpelliérains. Le domaine d’Espeyran, structuré autour d’un château rénové au XIXe siècle, d’un parc de treize hectares et d’une réserve archéologique de sept hectares, abrite depuis les années 1970 le Centre national des microfilms et de la numérisation.

Propriété du Service interministériel des Archives de France.

Informations de contact