Appartement Gagnon (Maison Stendhal)


Crédits : © Musée Stendhal Appartement Gagnon

Écrivain grenoblois, Henri Beyle, dit Stendhal (1783-1842), se distingue d’abord par son engagement dans l’armée napoléonienne. C’est ainsi qu’il découvre l’Italie, développe une véritable passion pour les arts, notamment la peinture et la musique, qu’il assouvit en devenant critique d’art. De retour à Paris, il fréquente les salons littéraires, publie des essais et connaît un premier succès avec son roman “Le Rouge et le Noir” (1830). Il continue à développer un style alliant réalisme social et action romanesque avec “Lucien Leuwen” ou “La Chartreuse de Parme”, qui paraît en 1839 et lui vaut l’admiration de Balzac. L’appartement Gagnon, véritable refuge d’enfance où Stendhal se rendait pour retrouver son grand-père, a servi au futur romancier de laboratoire d’observation de la bonne société grenobloise. Il est reconnaissable à la treille que l’on peut apercevoir depuis le Jardin de ville.

Propriété de la Ville de Grenoble.

Informations de contact
20 grande Rue, Grenoble, 38000, Auvergne – Rhône-Alpes